La douce  butternut attendait un peu anxieuse au milieu de ses deux petites soeurs qu'on vienne la cueillir. Elle se trouvait bien palote au milieu de ses cousins potirons  avec leur belle couleur orangée qui ensoleillait le potager. Elle craignait que sa forme de gourde et sa peau lisse ne passe inaperçu à côte de l'exébérante forme du giraumon turban. En en venait même à envier le jolies côtes et la légèreté des jack bee little qui serpentaient sur les piquets vides des tomates qui n'avaient pas résisté aux attaques du mildiou.

Ceux qui l'avaient plantée connaissaient -ils tous les trésors que la belle renfermait en son sein?

Car si sa peau extérieure est beige, à l'intérieur, une chair orangée n'ayant rien à envier à ses cousins attendait d'être dévoilée.

Savaient-ils qu'elle renfermait des antioxidants tels que  Bêta-carotène,  Lutéine et  zéaxanthine, qu'elle était riche en vitamine A et qu'elle était source de vitamine B6, B2, C et K qu'on y trouvait aussi du fer, du manganèse, du cuivre, de l'Acide pantothénique, de l'acide folique (vitamine B9) et du potassium?

Savaient-ils qu'elle ne "pesait " que 45 calories pour 100g ?

Savaient -ils qu'elle devait sont nom au fondant de sa chair et à son petit goût de noisette?

Peut-être qu'ils le savaient au vu de leur joie quand ils l'avaient découverte avec ses soeurs. Et de la manière dont ils l'avaient bichonnée. Enfin des butternut au potager ! Depuis le temps qu'ils attendaient ça !

Le grand jour arriva enfin. Elle fut cueillie. Heureuse et inquiète à la fois, elle se demanda comment elle  allait être cuisinée car elle avait entendu dire que Dame Kali se prêtait à quelques extravagances culinaires de temps à autre.

Elle fut soulagée quand elle vit le large sourire de satisfaction de Dame Kali à la vue du orange de sa chair. De même quand elle la vit mettre ses graines de côté pour les semer l'année prochaine.

Elle goûta à la douce caresse de l'huile  et s'amusa du chatouillis que lui procuraient les voiles de différentes poudres parfumées et épicées qui se déposaient  sur sa chair.

Où la recette fut trouvée, elle cru comprendre que c'était chez Jujube en cuisine,  cela lui convenait parfaitement et elle décida de donner le meilleur d'elle-même pour combler les papilles de la famille.

Et ce fut le cas. Nous nous sommes régalés. Cette recette est un vrai délice. La recette originale se trouve ICI

butternut 003

Butternut rôtie aux épices

  • 1 courge butternut
  • 1 filet de 4 huiles aromatisées au citron Cauvin ( découverte par hasard et un vrai délice )
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 poncée de gingembre
  •  1 voile de cardamome
  • 2 étoiles de badianes
  • 6 clous de girofle
  • Préchauffez votre four à 160°C.

Coupez votre courge en deux, retirez les graines et placez les deux moitiés sur une plaque de cuisson.

Badigeonnez d’huile et saupoudrez d’épices sauf la cannelle.

Placez une badiane et trois clous de girofle dans chaque creux et enfournez pour une petite heure.
Piquez la courge pour vérifier la cuisson, il faut évidemment que la chair soit tendre et joliment dorée.

Saupoudrez de cannelle juste avant de déguster.

Mr Kali m'a soufflé l'idée d'en faire une version sucré en y ajoutant un peu de miel. Je pense que je vais me laisser tenter.

Par contre les photos ne rendent pas hommage à la recette. Toutes mes excuses petite butternut.

butternut 001