Coucou tout le monde,

Comment allez-vous ? Bien j'espère.

Je ne sais pas si vous avez vu Le Meilleur Pâtissier sur M6 mais il y a un passage qui m'a beaucoup plu. Celui où Emilie, Abdelkarim et Imane s'unissent pour aider Pascale à essayer sauver son cupcake. C'est une très belle image dans une société tellement individualiste et compétitive. Cela me met un peu de baume au coeur à cette période où les températures baissent, la pluie s'invite avec plus ou moins d'intensité, les jours sont plus courts et où il nous arrive de jeter un oeil du côté de la chaudière. Pas forcément à cause du froid mais aussi de l'humidité qui s'imprègne dans l'atmosphère. Surtout le soir quand il faut se glisser dans des draps glacés et qu'on se colle à notre conjoint espérant se réchauffer un peu. Et là vous vous rendez compte qu'il est encore plus froid que les draps et que c''est lui qui se colle à vous car bien évidemment votre corps est plus chaud que le sien et qu'il fini par vous refroidir encore plus. Et moi je n'arrive pas à dormir quand j'ai froid!!! Résultat le lendemain quand le réveil sonne à 6h00 ma seule envie est de l'envoyer contre le mur et j'avoue que je n'ai pas toujours le sourire aux lèvres, bien loin s'en faut. Dans ces cas là j'ai une petite tendance à me tourner vers des antidépresseurs. J'en ai essayer plusieurs avec plutôt de la réussite. Mais j'aime bien changer, tester de nouvelles choses. Et cette année j'en ai trouvé un qui mérite d'être connu. Même Mr Kali a retrouvé le sourire depuis qu'il a goûter et ce n'est pas évident de le contenter. Je vous rassure, l'industrie pharmaceutique ne s'enrichera pas avec moi car ce n'est pas vers eux que je me tourne. J'ai ma petite collection à la maison et quand je n'ai pas le temps de chercher, que je ne trouve rien que me plaît ou quelque fois pas  l'envie, je reprends ceux des années passées et en règle générale ça marche. Voici quelques exemples :

    

 Cette année j'ai voulu changer un peu de registre et voici le petit dernier arrivé à la maison, 

 Ce livre,  c'est du pur bonheur et je ne dis pas ça seulement  parce-que je n'aurai pas à modifier certains ingrédients pour pouvoir y goûter et que les recettes sont saines.  Non.

" Tiens donc !"

Tout le monde sait aussi que le chocolat est bon pour le moral.

"La belle excuse....."

Alors si on peut sain, délicieux et bon pour le moral pourquoi se priver.

"C'est ça, rattrape-toi. Comme si tu pouvais faire illusion" dit Dame Conscience. Mais je me demande si le verbe goûter est bien approprie. Goinfrer serait plus honnête au vu de ton attitude. 

"Personne n'est parfait. Et moi encore moins quand il s'agit de chocolat."

 

miam 007

 

Voici donc la première recette du livre de Marie que j'ai testée. Je vous fais un copier coller de la recette sur son blog.

Brownies ultra légers pralinés

Ingrédients pour environ 12 parts de brownies
Préparation : 10 minutes
Cuisson : 35 à 40 minutes

- 200g de chocolat noir à 70 ou 85%
- 1 briquette de 20cl de crème de soja
- 12cl de sirop d’agave (mesuré à l’aide d’un biberon, c’est encore plus précis…)
- 70g de purée de noisette bien souple (pas un vieux fond de pot tout sec)
- 3 œufs
- 80g de cerneaux de noix fraîchement mondés (pour être bonnes, les noix doivent avoir été conservées entières et moins de 6 mois après récolte. Après, elles deviennent rances et mieux vaut s’en passer.)

Préchauffer le four à 180°C.

Dans une petite casserole, faire chauffer la crème de soja avec le sirop d’agave et la purée de noisettes. Une fois la crème très chaude, retirer du feu et ajouter le chocolat coupé en tous petits morceaux. Mélanger, poser un couvercle, attendre que le chocolat fonde tranquillement.

Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Battre les blancs en neige.

Ajouter les jaunes dans la préparation au chocolat fondu, bien mélanger au fouet pour lisser, puis incorporer délicatement les blancs en neige et les cerneaux de noix.

Verser dans un petit plat rectangulaire et chemisé de papier cuisson, puis enfourner au moins 35 minutes. Les brownies sont cuits quand la surface gonfle et se craquèle très légèrement. Tant que le centre du gâteau reste lisse et brillant, ne pas retirer du four.

Laisser entièrement refroidir avant de découper à l’aide d’un grand couteau très bien aiguisé (à cause des noix !). 

miam 012

Qu'en ont pensé les gourmands ? Comme moi, ils se sont régalés. En plus on venait de me donner des noix fraîches. L'occasion était trop belle. Ce gâteau n'a pas fait un pli pas plus que le moelleux au miel et à la noisette. Mais ça, ce sera pour une autre fois.

Et ce week-end encore des tests en prévision maintenant que j'ai fait le plein de chocolat noir extra.

J'en profite aussi pour participer  au défi  du mois de Recettes de: défi à la noix