Cette année j'étais bien contente avec ma future récolte de poires. Je me voyais déjà en haut de l'affiche exhibant  fièrement mes pots de confiture et autres bocaux de poires au sirop. Au vu de la quantité de fruits sur mes poiriers, il y avait de quoi me projeter.

Vous avez remarqué que j'ai utilisé l'imparfait. Cela signifie que d'autres évènements ont quelque peu changé la donne . Car ces belles  poires pas encore mûres ont été la cible de petites et grandes bêtes à plumes ( pour une fois ce n'est pas la biquette qui a frappé ) et le peu que nous avons pu sauver, ce sont celles de la recette précédente.

Recettes 015

Je pense que dans quelques semaines - le plus tard possible - quand le temps se sera rafraîchit, vous serez heureuses et heureux de vous réchauffer avec cette recette extrêmement réconfortante. 

Pour 4 personnes

Préparation : 5 mn

Cuisson : 25 mn + 10 mn

Poires au gingembre

1/2 bouteille (375 ml) de vin blanc type muscadet

300 ml d'eau

120 g de sucre

1 morceau de 6 cm de gingembre frais pelé et coupé finement

4 belles poires

Versez le vin dans une grande casserole.

Ajoutez l'eau, le sucre et le gingembre et portez lentement à ébullition à feu moyen.

Ajoutez les poires, baissez le feu et laissez  mijoter pendant 25 mn en tournant les poires de temps en temps afin qu'elles cuisent uniformément.

Retirez-les délicatement à l'aide d'une écumoire et posez-les sur une assiette.

Portez à ébullition le bouillon  au gingembre et laissez réduire encore une dizaine de minutes de manière à obtenir un sirop léger.

Filtrez le sirop pour retenir les morceaux de gingembre puis remettez dans la casserole avec les poires. 

Laissez tiédir.

Dans la recette originale, ces accompagnent des gaufres épicées aux noix et sont servies au petit déjeuner. Je les ai servies au dessert. Dès que j'aurai remanié la recette pour pouvoir en manger - ce qui ne saurai tarder - je me ferai un plaisir de vous la transmettre. Je pense que cela sera parfait pour un  goûter.

 

Recettes 017

 

  

A faire et à ne pas faire!

Il faut impérativement filtrer le sirop. D'un côté cela fait plus joli côté présentation et d'un autre cela vous évitera d'avoir la bouche en feu. J'ai omis cette étape pensant pouvoir pleinement profiter du gingembre et je peux vous assurer que je ne sauterai pas cette étape  la prochaine même si je suis une fan inconditionnelle du gingembre sous toutes ses formes.

 

Source : Les fruits,  Brian Glover ed.  De Vecchi.